Sélectionner une page

Communiqué de presse de Guillaume PENNELLE
Délégué départemental du RN76
Conseiller régional de Normandie


Les élus de l’exécutif de gauche rouennais n’ont pas manqué d’indécence en s’immisçant dans les hommages à Samuel Paty, professeur assassiné par un terroriste islamiste, allant jusqu’à recouvrir l’Hôtel-de-Ville du portrait de l’enseignant.

Si les hommages et inclinations envers M. Paty sont parfaitement légitimes et justifiés, ces élus feraient mieux de s’y faire discrets compte-tenu de leurs compromissions avec l’islam radical.

Socialistes, verts et communistes votent effectivement chaque année 10 000 € de subventions à l’Union des Musulmans de Rouen, une association islamique liée à l’organisation internationale terroriste des « Frères Musulmans » faisant l’apologie de la violence envers les femmes, du génocide des Juifs, des attentats terroristes, etc… L’UMR est également liée au CCIF dont certains dirigeants sont directement liés au meurtre de Samuel Paty et qui vient d’être interdit par le Ministre de l’Intérieur.

L’UMR a notamment invité à Rouen des prêcheurs radicaux tels que Hani Ramadan, Mahmoud Doua ou encore Othmane Iquioussen dont certains d’entre eux prônent des théories sexistes, violentes, complotistes, antisémites et antichrétiennes, et ont été interdits de territoire en France par la Justice. Mais également Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF, qui a fait crier « Allahu Akbar » aux participants à la marche contre l’islamophobie à quelques mètres du Bataclan…

Lorsqu’en Conseil municipal de Rouen je dénonçais cette subvention intolérable, tous ces élus islamo-gauchistes ont défendu ardemment l’UMR malgré ses liens directs avec l’Islam radical. Nicolas Mayer-Rossignol et ses acolytes socialistes, verts et communistes se rendent ainsi complices des islamistes par intérêt électoral.

Le Rassemblement National est le seul mouvement à proposer des mesures efficaces contre le terrorisme islamique, certaines d’entre elles aujourd’hui reprises par la Gouvernement, c’est pourquoi nous ne nous associerons jamais aux rassemblements hypocrites de cette gauche complice.

Le meilleur hommage à rendre à Samuel Paty et aux victimes du terrorisme est d’appliquer une guerre sans relâche à l’islamisme, et non de le financer comme le font M. Mayer-Rossignol et ses amis.