Sélectionner une page

Communiqué de presse de Loup Mautin, Responsable du pôle ruralité du RN 76

Comme dans 12 autres sites en France, les agriculteurs normands bloquent depuis cette nuit la raffinerie de Gonfreville-l’Orcher, près du Havre. La décision de Total de remplacer l’huile de colza par de l’huile de palmes dans la fabrication de ses bio-carburants est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

En réalité la colère gronde depuis longtemps chez les producteurs français qui n’en peuvent plus d’être sacrifiés par l’Union Européenne qui laisse notre marché inondé de produits ne respectant pas nos normes sanitaires et environnementales.

Le Rassemblement National 76 apporte son soutien le plus total au mouvement des agriculteurs normands qui refusent de mourir.

Le pouvoir tient un double langage criminel. Les états généraux de l’alimentation devaient permettre aux producteurs d’obtenir une juste rémunération et aux consommateurs de s’assurer de la qualité des produits qu’ils achetaient. Il n’en est rien puisque, par ailleurs, l’UE impose une concurrence des plus déloyales de pays qui utilisent des produits interdits chez nous.

Au moment où 60% des céréaliers ne dégagent plus de revenus et que 40% des agriculteurs vivent avec moins de 350€/ mois, nous ne pouvons plus laisser entrer sur notre territoire des produits issus de modes de production prohibés par notre législation.

La France doit pouvoir réguler ses frontières économiques afin de maintenir ses outils industriels, protéger l’emploi et redresser les cours des produits agricoles français.